Bourg Archambault
Bourg Archambault
Bourg rural où les fermes sont encore nombreuses, Bourg-Archambault – dont le nom vient du bas-latin «burgus» (château-fort) et qui, en 1244 est désigné «Burgus au Chaboz» - compte environ 200 habitants. Le village, autrefois trois fois plus peuplé, s’est développé autour de l’église Saint-Laurent et de son château médiéval.
(Ci-contre : dessin d'Henry Plisson)

Voir sur le plan
Le château

Le château

Un premier édifice du XIIIème siècle, aujourd’hui rasé, a été remplacé par la forteresse actuelle à partir de 1478 grâce à Poncet de Rivière, chambellan de Louis XI. Au milieu du XIXème siècle, le château est acheté par la famille Augier de Crémiers qui fera restaurer l’ensemble et ajouter les trois tours de façade.

A l’origine, le château était doté d’une enceinte qui englobait le bourg. Aujourd’hui, il est encore entouré de douves et un châtelet d’entrée (avec quatre tours) équipé à l’origine d’un pont-levis, commande l’entrée au logis. Le système de défense comporte une herse, des archères canonnières, un chemin de ronde. L’enceinte du XVème s. est flanquée de six tours dont une fait office de donjon. Une chapelle est aménagée dans la tour sud-est. Les deux logis primitifs en fond de cour sont reliés entre eux.

La chapelle du XVème s. est riche d’une ornementation gothique flamboyant et d’un carrelage remarquable en terre cuite émaillée portant les monogrammes de Louis XII et Anne de Bretagne.
Voir sur la carte

L’église

L’église

Construite au XIIème siècle, elle a été très remaniée. Le clocher-porche est le plus ancien vestige d’origine. Dans l’église, on remarque une plaque portant une inscription de 1433 et une « Pieta » du XVème s. en calcaire polychrome, objet de dévotions populaires.
Minigolf

Le Minigolf

Terrain de mini-golf, à la sortie du bourg en direction de Azat-le-Ris
Voir sur la carte