Jouhet
Jouhet
Jouhet
Jouhet
Jouhet
Jouhet
Ce petit bourg tranquille de 500 habitants environ, baigné par une paisible Gartempe, fut autrefois plus important avec ses châteaux, son prieuré et ses chapelles.

Site Internet de Jouhet

Plan de Jouhet

Agenda des manifestations
Eglise Notre Dame à Jouhet

L’église Notre-Dame

Au XIème siècle, le prieuré Notre-Dame dépendait de l’abbaye de Saint-Savin. Il en reste l’église actuelle dont certaines parties ont été remaniées au XIIIème et XIXème s. On y remarque une colonnette sculptée d’une tête grotesque tirant la langue et datant du Moyen-Age.
Chapelle Sainte-Catherine

La Chapelle Sainte-Catherine

Sur la place du bourg, autrefois occupée par le cimetière, se dresse la chapelle Sainte-Catherine. D’une architecture très simple, elle mérite pourtant une visite qui se révèle très riche. Plus de détails
Visite gratuite, le clé est disponible au restaurant Val de Gartempe.

Accueil et visite commentée : gratuit
En juillet août : les lundis et mercredis de 15H à 18H
Groupes : sur réservation
Renseignements : 05.49.84.30.00
En savoir plus :
www.pays-montmorillonnais.fr
Les châteaux

Les châteaux

Les deux châteaux, La Contour et la Ferrandière ont aujourd’hui disparu, du moins en partie pour le second, dont il ne reste que des vestiges (à Rillé) datant des XIIIème et XIVème s. Quant au premier, il a été rasé et remplacé par une bâtisse néo-classique au debut du XXème siècle.
Ruines du château de la Ferrandière :
Trouver sur le plan

Château la Contour :
Trouver sur le plan
Le Moulin de Roche

Le Moulin de Roche

A voir aussi sur la commune, le Moulin de Roche (XVIème et XIXème s.) qui conserve tout son mécanisme, notamment la roue à aubes et les meules pour écraser le grain.
Trouver sur le plan
Les distractions
Randonnées sur le sentier du Gardour (carte disponible à l’Office de Tourisme de Montmorillon) ; pêche sur la Gartempe (2ème cat.).

Autre curiosités
La maison noble de Roche (près du moulin), datant du XVIIème s. et son inscription originale à l’intérieur.

Le colombier du domaine de la Cadrie (XVIIème s.) avec sa porte aux clous forgés à la main et sa serrure en bois. A l’intérieur, 29 étages de boulins pouvaient abriter 1420 pigeons. Trouver sur le plan

Enfin une forge avec ses outils utilisés durant deux siècles par la même famille de forgerons jusqu’en 1980.