Macarons de Montmorillon
Spécialités
C’est bien connu, la France est «le pays du bien manger». Le Poitou, et plus particulièrement le Montmorillonnais, n’échappe pas à cette renommée. Rabelais, déjà, célébrait la cuisine poitevine dans son œuvre. Il parlait en connaisseur, lui qui avait fait ses études à Poitiers. Pays d’élevage ovin, le Montmorillonnais est l’endroit idéal pour déguster l’agneau du Poitou. Mais ce n’est pas le seul atout gastronomique du lieu. Le pâté de Pâques, le farci poitevin, la grimolle, le fromage de chèvre et, pour les plus gourmands, les célèbres macarons de Montmorillon, composent une carte qui vous met l’eau à la bouche.

It's well-known : France is the country of « good-eating » and Montmorillon contributes to this fame. The French writer Rabelais already celebrated the cuisine of the Poitou. The country of Montmorillon, sheep country, is the place to taste the Poitou lamb. But you can also be tempted by other specialities such as the Pâté de Pâques, the Farci poitevin, the grimolle, goat's cheese and for those with a sweet tooth : the famous Montmorillon macaroon.
Macarons de Montmorillon

Les macarons de Montmorillon

Faut-il encore parler des macarons de Montmorillon ? Leur réputation est telle que l’on pourrait se contenter de les déguster. Ne comptez pas sur nous pour vous dévoiler la recette ultra secrète de cette délicieuse gourmandise. Sachez seulement qu’elle est faite, depuis cinq générations de la même famille, de blancs d’œufs, de sucre et des meilleures amandes du marché européen. Son cœur moelleux est son secret. Il accompagne les réceptions officielles sur le papier où il a cuit.
L'agneau

L'agneau

L’agneau du Poitou jouit d’une renommée qui n’est pas surfaite. La qualité de la race charmoise, l’impressionnant travail réalisé dans le domaine ovin par l’Alliance Pastorale depuis les années 30, ont fait du Montmorillonnais le berceau de l’agneau du Poitou. Cette viande très tendre et goûteuse se sert dans la région avec des flageolets ou des haricots blancs.
Le Broyé du Poitou

Le Broyé du Poitou

Autre spécialité régionale, le broyé du Poitou. Farine, sucre en poudre, beurre, quelques centilitres d’eau, les ingrédients sont peu nombreux. Tout est dans la fabrication de la pâte qui nécessite beaucoup de douceur, ne se travaille pas et s’étend à la main et non au rouleau. Quand le gâteau est refroidi, on le casse d’un coup de poing. Les plus gourmands prendront les plus gros morceaux…

Vous le trouverez dans toutes les boulangerires et pâtisseries locales, mais vous pouvez aussi le faire maison. En voici une recette.
Fromage de Chèvre

Fromage de Chèvre

Si le Montmorillonnais est le berceau du mouton, il est aussi le pays de la chèvre. Et les fromages fabriqués par quelques éleveurs de la région valent bien tous ceux que l’on connaît mieux grâce à une meilleure publicité. Goûtez-les et vous deviendrez, vous aussi, des adeptes fidèles de ces fromages nés au cœur d’une nature généreuse en herbes grasses et parfumées. Achetés chez le producteur, ils sont encore meilleurs : le décor en est cause.
Le Farci Poitevin

Le Farci Poitevin

Le farci poitevin remonte très loin dans l’histoire de la gastronomie poitevine. Les recettes varient selon les régions ou même les familles. Le farci montmorillonnais est constitué de feuilles de bettes, d’oseille nouvelle, de laitue, d’un peu de lard gras et de mie de pain, de 50 gr de farine et d’œufs en omelette. Le tout est placé dans un filet et cuit dans un bouillon de lard salé et de jarret de veau. A déguster avec un bon rôti de porc.

La Grimolle

La Grimolle

La grimolle (ou goueron dans le patois montmorillonnais) est une sorte de crêpe épaisse garnie de pommes ou de poires et cuite sur des feuilles de chou, ce qui lui donne un goût particulier. Autrefois, elle était cuite dans un four de campagne, en même temps qu’on enfournait le pain.

Le pâté de Paques

Le pâté de Pâques

Le pâté de Pâques est une entrée traditionnelle dans le Montmorillonnais, qui se déguste aux alentours des fêtes de Pâques, bien sûr. Ce pâté long est fait de viande de porc hachée, de champignons émincés et d’œufs durs. A servir froid accompagné d’une laitue bien fraîche.